Préserver les continuités écologiques
Place à la biodiversité
Restaurer les fonctionnalités des milieux aquatiques
Entretenir, restaurer les cours d'eau et les espaces attenants
Prévenir les inondations
Programme d'Actions pour la Prévention des Inondations
Préserver et Partager la ressource en eau
Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau
Plan de Gestion de la Ressource en Eau
Diapositive précédente
Diapositive suivante

Le syndicat de la rivière d'Ain Aval et ses Affluents

Préserver les services rendus par tous les milieux humides

Le SR3A est une structure publique née en 2018 de la volonté de 7 intercommunalités de gérer conjointement la ressource en eau, de préserver et de restaurer les rivières et les milieux aquatiques, de réduire les inondations, et de protéger la biodiversité.

Le SR3A travaille au service des communes et des citoyens, en synergie avec tous les acteurs locaux, à l’échelle de la rivière d’Ain, du Suran, du Lange, de l’Oignin, de l’Albarine et une partie du Rhône.

 

L’eau et les rivières ne connaissent pas les limites administratives ! Le SR3A travaille à une échelle de territoire cohérente, au plus près des bassins-versants des rivières et plus précisément de la rivière d’Ain, depuis le barrage de Coiselet jusqu’à sa confluence avec le Rhône, en intégrant les bassins-versants des affluents.

Le territoire comprend donc 5 bassins-versants : 

La vallée du Suran

La basse-vallée de l’Ain

La vallée du Lange et de l’Oignin

La vallée de l’Albarine

Les affluents du Rhône

Cliquez sur la carte pour faire apparaitre les éléments emblématiques de notre territoire

Le suran

Le suran

Sur 73 km, le Suran s’étend de sa source à Loisia à la confluence avec l’Ain à Varambon en rive droite. Ses affluents principaux représentent quant à eux 88 km de linéaire. Le Suran est un des deux affluents principaux de la basse rivière d’Ain, en aval de la série des grands barrages. Il est situé dans les régions naturelles de la Petite Montagne pour sa zone apicale et dans celle des contreforts du Revermont pour son parcours dans le département de l’Ain.

L’occupation du sol du bassin-versant du Suran est à 95 % composée d’espaces agricoles, forêts et milieux semi-naturels. L’agriculture est l’activité principale du territoire orientée principalement sur la production laitière en élevage extensif.

Les dernières actualités